NF Fermetures

  • Infos utiles
  • facebook
NF Fermetures

Le développement de l’utilisation des fermetures est favorisé par la prise en compte des performances qu’elles apportent aux bâtiments. Ce succès est soutenu par une marque de qualité incontestable et reconnaissable par tous. Avec la certification NF Fermetures, maîtres d’ouvrages, prescripteurs et consommateurs disposent d’un moyen simple et sûr pour choisir des fermetures de qualité.

Qu’est-ce que la certification NF Fermetures ?

L’apposition de la marque NF Fermetures sur une fermeture signifie que :

  • ses caractéristiques ont été contrôlées et évaluées par le CSTB : résistance au vent, endurance mécanique, facilité de manœuvres, fausses manœuvres, résistance au choc, tenue à l’ensoleillement, pouvoir occultant, résistance à la corrosion et résistance thermique.
  • ses performances, clairement indiquées sur chaque produit, font l’objet d’un contrôle régulier et d’un suivi semestriel assuré par le CSTB dans les ateliers de fabrication bénéficiant de la certification.

Des produits testés dans les conditions les plus sévères

La qualité en 8 points

1. V* pour Résistance au vent

La rigidité des lames du tablier constitue le facteur principal en matière de résistance au vent. La vérification de cette performance est réalisée en appliquant une charge uniformément répartie sur l’ensemble du volet. Les lames du tablier sont soumises à des pressions correspondant à des vitesses de vent de 45 km/h (classement V*2) à 110 km/h (classement V*6 exceptionnel).

Classement SOPROFEN : jusqu’à V*6 selon les dimensions et les matériaux de lames des tabliers.

2. E* pour Endurance mécanique

L’endurance mécanique qualifie la durée de vie du volet face aux sollicitations mécaniques (ouvertures/ fermetures). La tenue de chaque pièce dépend de sa performance propre mais aussi de celle de l’ensemble dont elle fait partie. Pour l’essai de caractérisation, le produit complet est soumis à une succession intensive de cycles d’ouvertures et de fermetures équivalente à plusieurs années d’utilisation.

Principe de classification retenu :

  • E*2 : 7 000 cycles
  • E*3 : 10 000 cycles
  • E*4 : 14 000 cycles

Classement SOPROFEN : jusqu’à E*4 soit 14 000 cycles d’ouvertures et fermetures correspondant à 40 années d’utilisation normale.

3. M* pour Manoeuvre

Caractérisation, à la fois, de l’effort à produire pour manoeuvrer la fermeture et de la résistance du volet roulant aux fausses manoeuvres (utilisations brutales, forcées et inversantes). La valeur de l’effort de manoeuvre dépend essentiellement du poids du tablier, du rendement global de la chaîne cinématique et, dans le cas de volets roulants à manoeuvre par treuil, du bras de manivelle.

Principe de classification retenu :

  • Treuil : effort en extrémité de manivelle
    • M*1 : au maximum 3kg
    • M*2 : au maximum 1,5kg
  • Sangle : effort de traction
    • M*1 : au maximum 8kg
    • M*2 : au maximum 5kg
  • Motorisée : fonctionnalité
    • M : conditions d’utilisation courantes
    • M+ : conditions d’utilisation sévères

Classement SOPROFEN : jusqu’à M*2 et M+

4. C* pour Résistance au choc

L’aptitude à l’emploi des volets sous l’effet de chocs durs est vérifiée par la réalisation d’essais fonctionnels. Les critères d’acceptation sont les suivants : absence de trou, de fissures et conservation de la classe d’effort de manoeuvre.

Principe de classification retenu :
– C* : risques courants.

Classement SOPROFEN : C*

5. R pour Comportement à l’ensoleillement

L’essai réalisé détermine si une exposition partielle ou totale du volet à un fort ensoleillement perturbe son fonctionnement, soit par une dilatation des lames lorsque le jeu en fond de coulisse est insuffisant, soit par une courbure permanente des lames constituant le tablier.

6. O* Occultation

Ce critère traduit la capacité de la fermeture à limiter le passage de la lumière. L’examen prend en compte les éléments contribuant au pouvoir occultant de la fermeture comme la conception des coulisses, du coffre, de la lame finale…

Classement SOPROFEN : O*

7. S* Corrosion

Les risques de pathologie dus à la corrosion sont de deux natures : l’altération de l’aspect (apparition de rouille blanche ou rouge sur les pièces apparentes ; apparition de coulures de rouille rouge pour les pièces non apparentes) et les désordres de fonctionnement (difficultés de repliement et de déploiement, augmentation de l’effort de manoeuvre, voire rupture de certaines pièces lors de la mise en mouvement…)

Principe de classification retenu
– S*1 : Conditions d’utilisation courantes.
– S*2 : Conditions d’utilisation sévères.

Classement SOPROFEN : S*1

8. ΔR* Résistance thermique

La résistance thermique du volet est la résultante de la résistance thermique du tablier seul et de la classe de perméabilité à l’air du volet complet.