Bien entretenir ses fermetures, un gage de longévité !

  • Actualités
  • facebook
Bien entretenir ses fermetures, un gage de longévité !

Chaque année, l’arrivée des beaux jours annonce le traditionnel grand nettoyage de Printemps ! Au même titre que laver les carreaux ou préparer le jardin, les volets, portes de garage, stores et moustiquaires requièrent aussi toute votre attention. Alors voici quelques conseils pour bien entretenir ses fermetures et garantir ainsi leur longévité.

Pourquoi et comment entretenir ses fermetures ?

Au fil du temps, entre les conditions climatiques parfois difficiles et les agressions extérieures (chocs, rayures), les fermetures sont soumises à rudes épreuves. D’où l’importance de les laver régulièrement afin :

  • d’une part, de préserver leur aspect esthétique,
  • et d’autre part, de pérenniser leur fonctionnement optimal.

Quel que soit le type de fermeture, un nettoyage annuel minimum s’impose. Bien sûr, cela dépend aussi de votre environnement. Si votre logement se trouve en bord de mer, exposé à l’air salin et au sable, ou près d’une route très fréquentée, augmentez la fréquence d’entretien !

Autre règle à respecter afin de ne pas endommager votre équipement, bannissez les produits agressifs, abrasifs et contenant du détergent. Idem, même s’il semble une bonne idée, évitez d’utiliser un nettoyeur haute pression. Dans la majorité des cas, entretenir ses fermetures se résume à 3 étapes :

  • un lavage à l’eau savonneuse à l’aide d’une éponge douce,
  • un rinçage à l’eau claire,
  • et un séchage avec un chiffon sec et propre.

Dans ces conditions, finies les excuses pour échapper à la corvée !

Bien entretenir ses volets roulants et sa porte de garage

En première ligne, la face extérieure des volets roulants et de la porte de garage se trouvent exposée, été comme hiver, à la pluie battante, à la pollution et au soleil. Feuilles d’arbre, mousse, neige s’accumulent et peuvent entraîner leur usure prématurée.

Pour éviter tout dysfonctionnement du volet roulant, n’oubliez aucun de ses éléments :

  • commencez par laver délicatement les lames du tablier ainsi que le coffre d’enroulement. Sachez que selon le taux d’humidité de l’air emprisonné entre le volet et la fenêtre, des gouttelettes d’eau peuvent apparaître sur le tablier. Veillez à bien les sécher à l’aide d’un chiffon doux et pensez à ventiler régulièrement en laissant le volet en position ajourée.
  • éliminez ensuite les saletés dans les coulisses, sans oublier de les graisser si nécessaire.

Assurez-vous également de ne jamais mouiller les composants électriques s’il s’agit d’une version motorisée.

En ce qui concerne les volets à motorisation autonome, s’ils sont accessibles, maintenez les panneaux solaires parfaitement propres. Nettoyez-les à l’eau claire, toujours avec un chiffon doux pour ne pas les rayer.

Attention, les volets équipés de lames aluminium thermiques disposent d’un revêtement spécifique destiné à augmenter le pouvoir isolant du tablier. Ils nécessitent alors un entretien plus régulier, à raison d’au moins 1 fois par mois la 1ère année d’utilisation, puis 1 fois tous les 3 mois. Ceci limite les éventuels dépôts sur l’autre face laquée de la lame.

Même consigne pour la porte de garage dont les panneaux et les huisseries doivent subir un lavage trimestriel. Si vous habitez près du bord de mer, augmentez la fréquence à 1 fois par mois.

Quant aux modèles de portes habillés d’un décor en inox, essuyez régulièrement celui-ci avec un chiffon humide imprégné d’un savon liquide adapté à ce matériau. Même recommandation pour les motifs à feuille de pierre, en ajoutant une petite quantité d’hydrofuge afin de prolonger sa protection antitache.

Quel entretien pour les protections solaires ?

Quand vient l’été, le store banne vous protège des rayons du soleil lors de déjeuners en terrasse et grâce au store screen, votre séjour conserve une agréable fraîcheur. Pour ne pas vous retrouver avec du matériel en mauvais état à la prochaine canicule, prenez quelques précautions.

A la portée de tous, le nettoyage du store screen s’avère relativement simple :

  • déroulez totalement le store pour le débarrasser des poussières à l’aide d’un chiffon humide. N’employez pas de tissu magnétique sous peine d’abîmer la couche occultante du store,
  • en présence de taches sur la toile, traitez-les, les unes après les autres, avec une éponge préalablement plongée dans l’eau savonneuse. Rincez après à l’eau tiède sans tarder,
  • essuyez la toile grâce à une serviette ou un chiffon pour absorber l’humidité,
  • laissez sécher le store à l’air libre avant de le remonter.

Si vous souhaitez redonner un coup d’éclat à un store décoloré, utilisez un peu d’eau de javel diluée dans de l’eau ou du jus de citron.

Pour les stores bannes, mieux vaut adopter tout de suite les bons réflexes pour éviter des opérations de décrassage plus complexes. Deux fois par an (en début et fin de saison), quand le store est parfaitement sec :

  • dépoussiérez le dessus mais aussi le dessous de la toile avec un aspirateur. Si cela ne suffit pas, prenez une brosse à poils souples et frottez le tissu entièrement avec un peu de savon doux. Pour les taches plus tenaces, diluez quelques cristaux de soude dans de l’eau chaude. Rincez puis laissez bien sécher au soleil avant d’enrouler votre store banne,
  • retirez les saletés accumulées sur les bras et l’armature, à l’eau chaude savonneuse.

Dernier point de vigilance, annuellement, lubrifiez les axes du mécanisme et le cardan de la manivelle pour un fonctionnement optimal et silencieux !

Store banne SOPROFEN toile orange

Pour conclure ce guide d’entretien des fermetures, il ne vous reste plus qu’à vous attaquer à la moustiquaire. Afin d’éviter d’être importuné par les insectes aux beaux jours, contrôlez visuellement la toile au printemps, avant son utilisation estivale. Pour le reste, à l’instar des stores bannes, un nettoyage par aspiration ou avec un linge humide suffit. A compléter par un graissage du mécanisme (paumelles…). Vous voilà tranquille… jusqu’à l’année prochaine !